Guide d'indexation RAMEAU

Généralités

Introduction : les subdivisions affranchies

Le Guide d'indexation recense, dans les listes de subdivisions, toutes les vedettes de la liste d'autorité qui peuvent être employées de façon libre en subdivision de sujet et/ou de forme.

Ces subdivisions, dites affranchies, sont applicables à une ou plusieurs catégories de vedettes ; on peut les employer librement après toute vedette du domaine considéré.

On notera toutefois que les déclinaisons des subdivisions multiples ne figurent que dans la liste d'autorité, le Guide ne donnant accès à ces subdivisions que sous forme de type (ainsi par exemple la subdivision "Dictionnaires [adjectif de langue]" recouvre en réalité plus de 200 subdivisions, de "Dictionnaires aboua" à "Dictionnaires zoulou").

Chaque liste de subdivisions est précédée d'une introduction qui définit son domaine d'application et apporte les éclaircissements nécessaires.

Pour savoir si la construction envisagée est possible, il faut donc vérifier que la tête de vedette correspond au domaine d'application de la subdivision prévue.

Dans la plupart des cas, ces subdivisions se trouvent également dans la liste d'autorité, à leur place alphabétique ; elles comportent les notes d'application qui déterminent leur mode d'utilisation.

Les vedettes-matière construites "[Tête de vedette] -- [Subdivision affranchie]" n'y figurent en revanche que lorsque les notices comportent des termes exclus, des liens ou des notes. Elles sont donc peu fréquentes.

Il est cependant recommandé de toujours vérifier si la construction envisagée existe dans la liste d'autorité afin de contrôler sa validité.

Cette vérification permet notamment d'éviter les possibles conflits, certaines constructions pouvant être rejetées au profit d'une expression ou d'une autre construction (on ne construira pas par ex. : "Education -- Sociologie" puisque cette construction est rejetée au profit de "Sociologie de l'éducation") (voir Principes de RAMEAU, 2.2.2.1.2).

Les vedettes-matière une fois construites doivent constituer des chaînes dont le sens demeure clair, évitant contradictions et redondances.

A l'intérieur de chacune des listes de subdivisions :

  • les subdivisions autorisées sont en majuscules, en caractères gras

  • le caractère séparateur entre les éléments est le double tiret (--)

  • la possibilité d'employer une subdivision géographique est indiquée par la mention : [+ subd. géogr.] à la suite de la subdivision

  • les subdivisions de forme sont indiquées par la mention (F)

  • les notes d'application sont en italiques

  • les liens d'un terme à un autre sont en minuscules. Ils sont symbolisés de la même façon que dans la liste d'autorité sur le Web :

    EP

    = terme exclu ("employé pour")

    TG

    = terme générique

    TA

    = terme associé

    TS

    = terme spécifique

  • les termes non retenus figurent à leur place alphabétique, en minuscules et en gras, suivis de la mention "Voir" pointant vers la vedette à employer.

Par exemple :

Attention : Ces liens entre vedettes indiquent les relations entre subdivisions d'une même liste. Ils sont destinés à donner le meilleur accès possible aux subdivisions pertinentes dans le cadre de la liste de subdivisions elle-même.

Ils peuvent donc occasionnellement différer de ceux que l'on trouve dans la liste d'autorité complète.

Il existe également dans les listes de subdivisions des renvois vers la liste d'autorité ; ils se présentent sous diverses formes :

  • MESURE

    à employer comme subdivision de sujet aux

    sujets scientifiques et techniques,

    par ex. : Longueur -- Mesure

    Voir aussi les vedettes commençant par

    les mots "Mesure" et "Mesures"

  • Sectes

    Voir les vedettes du type "Sectes [adjectif de religion]",

    par ex. : Sectes hindoues

    Voir au nom des sectes,

    par ex. : Patarins

Version 1.2016 - 11 Février 2016